Après les « cygnes noirs » égrainés ces six derniers mois pour expliquer la valorisation chaotique des marchés financiers, un certain nombre de médias s’accordent aujourd’hui sur l’alignement des planètes propice à leurs valorisations. Qu’en est-il vraiment ?  N’est-on pas au contraire à la veille d’un krach boursier ?

L’objectif de ce court post est de proposer une analyse synthétique à l’aide de graphiques pour aider à identifier les risques potentiels de manière à prendre des décisions de bon sens.

 

Petit rappel historique sur les cygnes noirs de ces douze derniers mois   :

  • Un dollar haut qui déstabilise la dette des pays émergents libellée en dollars mais favorise la zone Euro
  • Les interrogations sur la capacité de la Grèce à rester au sein de la zone euro
  • Un prix de pétrole /gaz  en chute libre qui déstabilise les pays producteurs et les filières de production mais qui redonne du pouvoir d’achat aux consommateurs
  • Une politique trop accommodante de la FED -Banque Centrale Américaine- qui en imprimant du billet vert à n’en plus finir a peut-être allumé la mèche du pétard…
  • Une économie chinoise en berne qui se concentre sur son marché intérieur
  • Le ralentissement majeur du commerce mondial comme le souligne l’indicateur avancé du Baltic Dry Index qui est tombé au plus bas en novembre 2015 (Le Baltic Dry Index (BDI) est un indice des prix pour le transport maritime en vrac de matières sèches (principalement minerais, charbon et céréales), publié par la société britannique Baltic Exchange basée à Londres).
  • Une vague d’attentats sans précédent
  • Un environnement géopolitique explosif : Ukraine/Russie , la guerre contre les extrémistes de l’Etat islamique Daesh  qui provoque un exode massif de population et une crise au sein de l’Union Européenne
  • Des taux d’intérêt négatifs

 

Début Avril : Le nouvel alignement des planètes selon certains  

  • La hausse du prix du pétrole qui retrouve son niveau de 2005 aux environs de 40$-45$
  • La politique de la BCE qui permet à la France d’emprunter à 50 ans à 1,60% … (soit un formidable accélérateur de réformes ! joke)
  • Un marché de l’emploi en France qui s’améliore (…) avec des intentions d’embauche au + haut depuis 7 ans
  • Une économie américaine qui tire celle des autres
  • Des émergents qui sortent la tête de l’eau
  • Des marchés qui jouent au yo-yo au gré des annonces et du fameux consensus
  • La Chine à 6% de croissance

 

Rebondissement depuis mi-avril : la volatilité s’accentue… (pour les néophytes c’est le signe de la peur). Cette volatilité ne concerne pour l’instant que de faibles volumes. Les nouveaux « cygnes noirs » réapparaissent  dans les radars

  • La récession au Brésil et en Russie
  • Brexit
  • Les problèmes financiers  des banques en Grèce et en Italie (30% bad debts)
  • La fragilité des banques US
  • Les politiques monétaires à court terme
  • Des Cassandre qui commencent à s’inquiéter des valorisations excessives des Techno aux USA

 

 ….les arbres montent-ils au ciel ? 

Je crois pour ma part à la répétitivité des schémas avec une occurrence très importante d’éclatement de bulle liée aux Nouvelles Technologies : les Licornes et autres start-up risquent d’y laisser des plumes..

L’important maintenant est pour les investisseurs de ne pas tenir le mistigri quand ça va sauter !

L’indice qui permet de suivre la valorisation des entreprises de Nouvelles technologies est le Nasdaq Composite dont vous trouverez l’historique ci-dessous.

Pour rappel la dernière bulle internet date des années 2000. L’indice atteint en 2016 le niveau des années 2000 ! 

Similitude avant le Krach de 2016

 

Faut-il y voir un air de ressemblance qui pourrait laisser penser à un signe annonciateur de krach en 2016 ?

Je vous en laisse juge !

 

La spirale infernale de corrélation des bourses mondiales

Croire que le krach va se limiter aux nouvelles technos est illusoire comme en témoignent les graphes qui retracent l’historique de l’indice US Standard & Poors S&P 500 et du CAC 40

Historique S&P 500 1950 - 2016

CAC 40 Historique 1965 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A chaque fois que la bourse US a plongé, les bourses européennes ont suivi peu après.

 

 

Il existe des techniques simples  pour anticiper les risques tout en tirant profit de la volatilité.

C’est ce que j’ai mis en place pour mes clients car je fais partie du clan des prudents.

Interrogez vos conseillers financiers : ils vous proposeront une stratégie adaptée à votre profil et à vos objectifs.

 

mis à jour 25/04/2016